lundi 21 septembre 2009

Gelée de prunes


Le soleil d'hier a donné envie à l'homme de ma vie d'aller cueillir des prunes sauvages. Ça fait des jours qu'il les surveille : couleur, mûrissement. Hier, toutes les conditions étaient réunies et il est allé en chercher un bon gros panier. Il a tout lavé, fait cuire et écrasé, coulé, pesé (3,88 k) et calculé la quantité de sucre qu'il lui faudrait. Ce matin, à l'heure où il fait bon dormir encore, il était déjà occupé à faire cuire le jus de prunes avant d'y ajouter le sucre et d'attendre le degré parfait de cuisson.
Voici le résultat. Et le petit bocal, là, celui d'en avant, c'est pour le petit déjeuner de demain.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire