vendredi 9 octobre 2009

Cerises de terre, alkekenges, physalis ou amours en cage?


Je ne connaissais pas les cerises de terre - c'est comme ça que je les appelle, mais d'autres leur donnent un nom différent, alkekenges, physalis ou amours en cage, tous forts jolis. Un jour de 1996 un camion de produits maraîchers a perdu une partie de sa cargaison devant chez moi. Il ne s'est pas arrêté; j'ignore même s'il s'en est aperçu - à destination, sûrement, mais avant?

Nous avons couru pour voir quels trésors venaient de tomber. Il y avait des bleuets et d'étranges petits fruits enveloppés dans une cage qu'on aurait dit de papier. Il y en avait des casseaux et des casseaux. Nous nous sommes régalés. J'ai fait comme je fais toujours : j'ai gardé des semences que j'ai mises à germer le printemps suivant. Depuis, chaque année, nous avons notre provision de cerises de terre.

J'en ai mis dans les gâteaux, les muffins, j'en ai fait des confitures, de la gelée, du coulis. Dès qu'elles commencent à mûrir, j'en place un panier à la portée de la main. Ça vaut tous les bonbons pour les petits et les moins petits!

Il y a deux ans, j'ai commandé chez Terra Edible (un semencier du patrimoine ontarien : www.terraedibles.ca) une variété plus dorée que verte appelée Cussack. Elles étaient si délicieuses que nous avons décidé d'en faire notre préférée. Mais voilà qu'au printemps, un autre semencier du patrimoine, la Société des plantes de Kamouraska (www.lasocietedesplantes.com), en offrait aussi. Je n'ai pas su résister : j'en ai commandé une enveloppe.


Les résultats sont là : fabuleux, délicieux. On dirait bien que je ne saurai plus m'en passer non plus!


Les deux grosses cerises de terre sont celles qui viennent de la Société des plantes; dessous, la verte est une descendante des fruits du camion de 1996. À droite, la dorée est une Cussack, très sucrée.


Une fois la cage ouverte, voici la grosse, bien charnue, au goût étonnant mi-orange mi-cerise de terre, de la Société des plantes; à gauche, la verte «maison», et à droite, la Cussack de Terra Edible.

C'est l'heure de goûter, non?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire