samedi 14 novembre 2009

Il peut neiger venter pleuvoir dirait Clémence



Ça y est! Les buttes sont prêtes, recouvertes d'un épais manteau de paille. Le potager derrière la maison a été si généreux et a échappé aux maladies que bien d'autres jardins ont subies pour que nous décidions de faire l'autre potager de la même manière.

Allez visiter le site de Richard Wallner - Au petit colibri - et regardez-le travailler! c'est chez lui que j'ai pris la méthode de travail pour mon potager. Après toutes ces années au jardin, c'est comme si j'avais trouvé MA méthode, le sentiment même que l'on a quand on rentre chez soi après un voyage.

Quand je regardais les films sur la permaculture et sur la synergie de la terre, tout faisait tellement du sens sans effort. Quand les potagers des environs ont été malades en raison des pluies incessantes et du froid, le mien allait bien; mes légumes se trouvaient au chaud avec la paille et ont continué de profiter du moindre sourire du soleil.

Au printemps, nous vendrons même la motobêche, parce qu'elle a fini de travailler ici.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire