mercredi 2 juin 2010

Hé! patate!


Quand elles sortent de sous leur couverture de paille, les feuilles de pommes de terre forment une sorte de poing qu'elles déplient et déploient pour s'étaler dans toute leur beauté.

Au potager les pommes de terre allongées sous la paille sortent et se font belles! Les plants vont bien; la terre protégée par son épais manteau conserve son humidité. Malgré la sécheresse qu'on a connue ces dernières semaines, le potager va son petit train.

Mais j'ai eu des surprises, côté patates. Imaginez-vous que j'avais dû laisser des pommes de terre que je croyais perdues en faisant mes expériences en culture soit sur buttes, soit traditionnelles. Les pommes de terre traditionnelles qui n'avaient presque rien donné... font des plants.  Les voici :


À la différence des autres, celles-ci ont donc poussé dans la terre et puis elles ont traversé la couche de paillis. En fin de saison, la comparaison entre les deux manières de faire sera donc encore une fois possible.
 


Au fond du terrain, les gadelles font la joie des oiseaux. Nous leur avons abandonné un plant, et nous avons enfermé l'autre dans une clôture à neige que nous avons recouvert d'un filet. Bien d'accord pour partager, mais il nous en faut tout de même un peu!


À part ça, dans le champ, le foin a commencé à se coucher. J'ai vu des agriculteurs faucher il y a une dizaine de jours. La fauche de la saint Jean a été avancée de quelques semaines.


Pour notre part, nous ne fauchons pas. Nous laissons le champ en prairie pour attirer le plus possible les abeilles et autres insectes pollinisateurs.

4 commentaires:

  1. j'ai trouvé un site avec nos petits fruits; tu y verras nos gadelles :
    http://www.fraisieredelavieillegrange.com/produits.php

    RépondreSupprimer
  2. Si tu penses que je vais semer des patates!!!! J'ai bien assez des champs qui m'entourent, hihi! Par contre, comme il y a rotation de plus en plus longues (je dirais un bon quatre ans dans le champ d'en face), cette année nous aurons du maïs. Je déteste, ça nous cache la vue et on étouffe entre les grands pins d'un côté et les longs épis d'une dizaine de pieds de l'autre. Vivement que reviennent les patates!

    RépondreSupprimer
  3. Tu perds quelque chose : la chair des pommes de terre bio ne noircit pas sous l'effet des produits chimiques de toutes sortes. Pauvre toi coincée en sandwich entre deux humidités phénoménales! Laisse pas ton chat dehors quand ils arrosent avec l'atrazine ou le glyphosate.

    RépondreSupprimer