vendredi 13 août 2010

Des haricots doliques pour l'hiver


Il me semble que j'ai acheté chez Solana les semences de haricots doliques. Je ne les connaissais pas. Et je vous avoue qu'ils feront partie du potager dans les années à venir.

J'ai installé un filet pour leur permettre de grimper, et j'ai passé de longues branches plantées entre les mailles dans le sol. Mais l'homme de ma vie a dû intervenir parce que ma muraille de haricots menaçait de s'écraser. Il a planté des piquets à neige et retendu mon filet, ajouté des cordes tirées pour permettre aux plants de continuer leur escalade.

La récolte a commencé il y a une douzaine de jours. Elle est abondante. Il faut encore cueillir aux deux jours, sous peine de laisser les doliques passer tout droit. (Même si ce n'est pas bien grave : ça produit des semences pour l'année prochaine.)



Je fais bouillir l'eau et puis je mets les haricots à blanchir à la vapeur pendant deux minute. Après quoi je les précipite dans l'eau glacée davantage refroidie avec des Gel-Pak pour stopper la cuisson.


Et puis je les retire de l'eau, je les essuie,


Et je les dépose asséchés sur une tôle à biscuits recouverte d'un papier parchemin (qui sert plusieurs fois).


Après un séjour de quelques heures au congélateur, les haricots sont prêts à être rangés dans des sacs. L'avantage de les faire congeler individuellement, c'est qu'on peut utiliser tout juste la quantité dont on a besoin et refermer le sac.


Attendez! ce n'est pas tout! il reste encore le bouillon de cuisson : si on le met à refroidir, on obtient un liquide qui peut servir de base à un éventuel bouillon de légumes. Pour cela, quand le liquide est à la température de la pièce, on le vide dans un contenant de plastique (pas quand le liquide est chaud pour ne pas activer les substances nocives du plastique) que l'on met à congeler en attendant de s'en servir. On peut y mêler toutes sortes de bouillons de cuisson de légumes.

1 commentaire: