jeudi 12 août 2010

Les pêches de l'Ontario • sorbet aux pêches

Pour ma grand-mère, l'arrivée des pêches de l'Ontario était une véritable fête. Elle adorait tous les fruits, mais elle avait un faible pour les pêches de l'Ontario, qu'elle mangeait comme ça, ou en salade de fruits, ou en confiture. Dans mon souvenir, il y a toujours un beau panier de pêches duveteuses sur le comptoir de la cuisine.

Elles sont arrivées! et je n'ai pas su résister à l'idée d'en faire des desserts pour l'hiver quand on a envie des fruits de l'été - et qu'on refuse, comme je le fais, d'acheter des fruits hors saison qui ont voyagé pendant longtemps et qui viennent de très loin.

Non, je n'ai pas de scrupules à ne pas acheter de fruits de l'extérieur (à moins que nous n'en ayons pas ici, comme les clémentines, ou les figues, ou les dates). Je n'achète jamais de fruits des États-Unis, même beaucoup moins chers, et je n'achète pas les fruits qui font concurrence aux nôtres et qui envahissent nos supermarchés parce qu'ils viennent de producteurs agro-industriels qui font du dumping pour effacer le travail des nôtres. La semaine dernière, à l'épicerie, un panier de pêches, justement, des États-Unis coûtait 1,99$ tandis qu'un panier de pêches de l'Ontario en coûtait 4,99$. J'achète fièrement celui qui vient d'ici.

Bon. Je reviens aux pêches de l'Ontario. Bien sûr, il y a les pêches dans le sirop, mais comme dessert froid j'aime beaucoup les sorbets et les granités.

Et puis mes sorbets n'en sont pas vraiment, ce sont des desserts glacés mi-sorbets mi-granités. Ça vous dit? Allons-y!


Je pèle une quinzaine de pêches et je les coupe en quartiers.


Et puis je les passe au robot pour qu'elles soient réduites en purée.


À la purée, j'ajoute le jus d'un citron, et 300 ml d'eau et 150 g de sucre pour sirop léger bouilli pendant... une grosse minute. Je mêle à la purée. Et puis je mets au frigo jusqu'au lendemain matin.


Le lendemain, je prends la purée très froide et je la repasse au robot jusqu'à ce que sa consistance me plaise.

Pour ceux et celles qui préféreraient un sorbet plus digne et qui n'ont pas de sorbetière, il faudrait placer le contenant au congélateur et le sortir toutes les heures pendant quatre ou cinq heures pour le remixer.



Et puis, je la verse dans des contenants individuels (ici des contenants à sucre et à tire d'érable) que je mets au congélateur.


N'oubliez pas de laisser un bon centimètre d'espace de tête pour la congélation.

Vous m'en direz des nouvelles!

1 commentaire:

  1. Ruth, Your sorbet looks delicious. I agree with you that the fruits of summer are a welcome treat in mid-winter. If you hapopen to visit my blog tomorrow, you will see that I also wrote about peaches. Bonne journee.

    RépondreSupprimer