vendredi 24 juin 2011

Confitures de fraises


La récolte d'avant-hier a donné 2,1 kg de fraises équeutées. Je les ai placées dans une bassine avec 125 ml de sucre et 1/2 tasse de jus de citron en bouteille (le pH est plus stable) et je les ai laissées tout l'après-midi d'hier et toute la nuit. Ce matin, le sucre avait fondu et j'ai transféré le tout dans une marmite en acier inoxydable.

Je stérilise toujours mes bocaux au lave-vaisselle mais lorsque vient le temps de réutiliser, je les fais tremper dans de l'eau bouillante, avec les couvercles et les bagues. Un truc, en passant : les bagues se conservent très longtemps, sans taches, sans rouille, lorsqu'on les retire pour les nettoyer et les assécher une fois que les bocaux ont cliqué. Il suffit ensuite de les remettre en place pour qu'ils restent toujours à l'état neuf.

Sur la cuisinière, j'ai laissé le jus et les fraises bouillir pendant 25 minutes, en écumant sans cesse et en prenant grand soin de ne pas abîmer les fruits. Passé ce temps, le sirop avait une belle consistance et j'ai éteint le feu.

J'ai posé les bocaux à l'envers sur un linge propre pour qu'ils sèchent et préparé mes ustensiles : louche et entonnoir à conserve en acier inoxydable. Je n'aime pas les plastiques qui nous condamnent à utiliser toujours davantage de pétrole et j'ai trouvé il y a quelques années chez Lee Valley un entonnoir qui convient aussi bien aux liquides et aux gelées qu'aux conserves plus solides.

Pour que les fraises ne s'agglutinent pas à la surface du sirop, j'ai attendu une dizaine de minutes que la préparation refroidisse un peu. Et puis, j'ai vidé en remplissant le plus possible les bocaux (1/8 de pouce du bord) pour diminuer la quantité d'air contenu dans le bocal. Encore une fois, j'ai attendu une dizaine de minutes avant de mettre les couvercles et les bagues, toujours pour que les fraises restent en suspension et non pas qu'elles s'agglutinent à la surface. Les couvercles finissent par cliquer tout discrètement mais ils y mettent le temps.

Le résultat : huit beaux bocaux de confiture avec des fraises complètes!

Et puis aussi un neuvième bocal, contenant du sirop de fraises, pour ajouter aux yogourts, aux sorbets, aux gâteaux, aux crêpes. Vous avez dû remarquer qu'en écumant constamment, une partie du sirop se retrouve dans le bol, alors en retirant l'écume une deuxième fois, on obtient à la fin un autre bocal, de sirop celui-là.

Comme dirait cousine Sharon : Enjoy!

2 commentaires:

  1. Je ne lis pas ce que tu as écrit car je déteste les fraises. Rien que de voir les photos... :o((((
    Mais bon appétit à toi !!

    RépondreSupprimer