samedi 18 février 2012

Semis! Poivrons, capucines et oeillets : ça commence!

Nous ne sommes qu'en février, mais le printemps m'appelle. Il fait si beau!

En fait, depuis la mi-janvier j'ai fait le tour des semences, de mes contenants et commandé ce qui manque. Il me reste encore à faire un tour chez Elphège Grenier où les semences sont arrivées la semaine dernière.

Aujourd'hui j'ai préparé le mélange à semis de Jasmine; c'est celui que je préfère. Une mesure de sable stérilisé pour six mesures de vermiculite et trois mesures de compost. J'en prépare un grand bac qui servira pour pratiquement tous les semis (comme je vous le disais l'an dernier).



Aujourd'hui, j'ai préparé et semé dans des barquettes de champignons vides, trouées, tapissées de feuilles de journaux coupées, les poivrons Pimiento, Marconi et Chervena Chujska et je les ai placés sur le tapis de germination avec les cabarets de pastilles de coco, garnies de semences de capucines et d'œillets d'Inde.



Les capucines c'est pour la pollinisation, les salades, contre les pucerons, pour le compagnonnage avec les tomates et pour la beauté.


Quant aux œillets d'Inde, c'est pour le souvenir de ma grand-mère et de celle de l'homme de ma vie, pour l'impression de les voir sourire de bonheur dans leur potager; c'est pour la protection contre les ravageurs : pucerons, aleurodes, altises; c'est pour les couleurs vives et la joie.



Je ne me fais plus de souci pour les soucis qui poussent tout seuls. Il me suffit de les transplanter là où je souhaite qu'ils poussent.


La même chose vaut pour la camomille : plus besoin de m'en occuper. Les fleurs poussent là où elles ont envie et je les transplante là où j'ai envie.


C'est d'ailleurs l'un des cadeaux de la permaculture! Bien des choses reviennent au potager, qu'il nous suffit de transplanter là où on le veut.

Ça vous donne le goût du vert? l'envie de l'été?

Moi aussi!

1 commentaire:

  1. Salut Ruth!
    Bien contente que le mélange proposé pour les semis te plaise!
    Oui, il est grand temps de s'y mettre avec le temps qui se fait chaud plus tôt qu'à l'habitude!
    Les outardes, je les ai entendues aussi avec grande surprise lors de ma promenade vendredi. Si chaud si tôt, c'est plaisant mais c'est aussi inquiétant...

    Bonne semaine!

    RépondreSupprimer